lundi 30 janvier 2017

Le manteau doudou 🐻☁️

L'hiver semble bel et bien arrivé et installé à Paris (même si depuis quelques jours les températures ont remonté légèrement), et bien qu'il me tarde que les beaux jours reviennent, je dois avouer que ce froid est bien appréciable. Avec les saisons qui sont complètements décalées, voir parfois quasi-inexistantes, ces températures hivernales ferait presque du bien au moral ! Et pour affronter ce froid polaire, quoi de mieux qu'un gros manteau tout doux et tout cosy ?


Cela faisait plusieurs années que je cherchais un nouveau manteau, pour remplacer mon éternelle parka ou doudoune qui n'allait avec rien. Et cette année, j'ai décidé de m'y prendre tôt car j'étais bien décidé à le trouver ce fameux manteau.
Je n'ai donc pas attendu que les mauvais jours arrivent et dès le mois de septembre, j'arpentais les collections d'hiver à la recherche d'un manteau/veste assez classiques, dans les gris chinés, mais impossible de trouver une coupe qui me convienne (avec mon petit gabarit trouvé un manteau assez long sans que cela ressemble a une cape voir un chapiteau, c'est assez compliqué...). Et puis au fur et à mesure de mes recherches je tombais et flashais de plus en plus sur des manteaux en fourrure synthétiques, ou en moumoute, comme je préfère l'appeler (je suis absolument contre la fourrure et je ne suis pas particulièrement fan de l'aspect poils, par contre dès qu'il s'agit d'un tissu un peu doudou/pelucheux, là je CRAQUE). J'en avais repéré plusieurs, notamment chez Pull&Bear, mais je n'étais pas conquises par leur coupe.

Finalement c'est sur le site Mango que je suis tombée sur LE manteau doudou. Il semblait avoir la coupe, la couleur et la longueur que je cherchais (mais bon, sur internet et sur les mannequins ça rend toujours bien, hein), du coup j'ai profité du Black Friday pour me le commander. Et après avoir hésité un mois, savoir si je le renvoyais ou non, suite aux avis un peu mitigé de mon entourage, j'ai décidé de le garder parce qu'il me plaisait vraiment trop à moi, ce manteau tout doux qui me fait ressembler à un petit ours polaire (ou à un Yéti, ça dépend du point de vue). Et je ne regrette vraiment pas. Il me tient bien chaud et s'accorde avec toutes mes tenues, et surtout je me sens hyper bien dedans. J'enroule autour du cou ma maxi écharpe-plaid imprimée tartan d'un côté et pied-de-poule (ou pied-de-coq ?) de l'autre, trouvée chez Primark l'année dernière, et je suis parée pour affronter le froid !


En parlant de Primark, c'est devenu mon fournisseur officiel de chaussettes et de collants. Celles que je porte ici viennent d'un lot que j'avais acheté l'année dernière également, et que j'adore porter par dessus des collants avec mes Dr. Martens. Pour cet hiver, j'ai investi dans un legging doublé moumoute (j'ai un problème avec la moumoute, oui, et je le vis bien) qui m'a été plutôt bien pratique lorsque les températures étaient négatives !

Même si je les porte quasiment toute l'année, mes Dr. Martens sont vraiment mes chaussures de l'hiver. Avec leur jaune, qui ne passe vraiment pas inaperçu, elles permettent de mettre de la couleur et d'ajouter du pep's à des tenues (et au moral). C'est le cas ici, avec une de mes dernières trouvailles de chez Pull&Bear, cette robe grise, basique, hyper confortable et que je pourrai porter un peu toute l'année (le détail qui fait tout ? Ses poches !).

Et pour habiller cette petite robe toute simple, j'use et j'abuse de petits accessoires : un chocker d'un lot Primark (dans lequel se trouvait également celui que je portais ici) qui s'accorde parfaitement avec le collier "Zodiaque" de chez UO que m'a offert Elisa pour Noël (ça fait un peu Mme Irma). Et ma bague fine UO (que je portais dans mon look de Noël ici) s'associe à merveilles avec ces petites bagues roses gold, faisant elles aussi parties d'un lot, trouvé lors d'un passage chez H&M.

Ce n'était pas volontaire, mais du coup, mes petits bijoux rappellent les détails dorés de mon sac La Redoute, que je vous avais présenté ici, et qui lui aussi, ne me quitte presque plus (et qui va décidément super bien avec mon manteau, non ?).


Manteau - Mango ◇ Robe - Pull&Bear
Leggings / Chaussettes / Echarpe - Primark 
Chaussures - Dr. Martens ◇ Sac - La Redoute 
Bague "noeud" / Collier "zodiaque" - Urban Outfitters
Bagues fines (lot) - H&M ◇ Chocker Lune (lot) - Primark

Merci une fois de plus à Elisa pour les photos

lundi 23 janvier 2017

Les films du mois #11 - Décembre 🎬

Avec un peu de retard, je viens vous parler des films vus en décembre, soit les derniers de l'année 2016 (mieux vaut tard que jamais, hein) !
Le mois des fêtes est souvent synonyme de nombreuses sorties en salle, notamment en films d'animations (pour mon plus grand plaisir) mais aussi romance, blockbusters, bref, il y en a pour tous les gouts !


Mademoiselle (2016) ☆☆
Le film ne me tentait pas particulièrement mais comme je n'avais lu que des bons retours ma curiosité m'a poussé à aller le voir.
Esthétiquement le film est très beau, l'histoire également, qui est rythmée par les différents points de vues utilisés et ainsi découpée en plusieurs parties (ce qui évite des longueurs). Mais plusieurs scènes m'ont dérangées, voir mises mal à l'aise car beaucoup trop intrusives et elles n'apportaient rien au film, en fait ? (j'avais clairement l'impression d'être devant un porno lol). Et puis j'ai aussi beaucoup de mal avec tout ce qui est torture (physique, psychologique) et relation abusive. J'ai donc été plutôt bien servie, avec Mademoiselle.
Finalement, j'ai eu plutôt l'impression que ce film était la réalisation d'un fantasme pervers par un homme et pour les hommes (sur fond de romance quand même, pour pas que ça soit qu'un porno sur grand écran, naméoh).

Ma Vie de Courgette (2016) ★★
Je suis ressortie de la salle les larmes au yeux avec une boule à la gorge, je ne savais pas trop si j'avais aimé ou pas car Ma Vie de Courgette aborde un (des?) sujet(s) difficile(s) et finalement plus d'un mois après l'avoir vu je réalise que ça a été un petit coup de coeur.
Déjà j'ai adoré l'animation en pâte à modeler, je trouve toujours ça très originale et cela apporte une certaine poésie au film ainsi qu'un côté très enfantin que j'aime beaucoup.
Le point de vue adopté, celui des enfants, accentue ce coté enfantin du visuel (puisque le film se veut être pour les enfants), et pourtant le sujet, les mots utilisés sont dures. C'est d'ailleurs parfois surprenant, dérangeant, mais après tout, cela reflète bien la réalité (les gamins y vont pas par quatre chemins pour dire un truc, c'est bien connu que la vérité sort de la bouche des enfants).
Tout ça en fait donc un film très touchant, et je suis contente de constater le succès qu'il rencontre (surtout qu'il s'agit d'une production française) !

Vaiana (2016) ★★
Que dire sur ce dernier film d'animation des studios Disney ? Comme vous vous en doutez surement, en tant que fan inconditionnelle de Disney, je l'attendais avec impatience (surtout que j'ai eu l'occasion de le voir à Disneyland Paris en plus !!!). Mais en même temps, je n'avais pas trop d'attente car j'ai été assez déçu par certains longs métrages sortis ces dernières années (La Reine des Neiges lol).
Alors je l'ai trouvé très beau, très poétique, superbe visuellement, les personnages sont tops (je dis oui à une héroïne forte et ambitieuse, et sans aucun love interest !!!) MAIS il m'a manqué un petit quelque chose, la petite étincelle qui me fait tomber amoureuse d'un film (et particulièrement d'un Disney). Je ne serais expliquée ce que c'est, car c'est juste ça, comme si on avait monté la mayonnaise mais qu'elle n'avait pas prise. Peut-être que c'est la VF qui a joué la dessus ?
Du coup j'ai très hâte de le revoir (et en VO de préférence) pour me faire un avis définitif dessus.

Captain Fantastic (2016) ★★
Je n'avais pas prévu d'aller le voir mais c'est sur les conseils d'Elisa que j'y suis allée, et je l'en remercie. C'était une chouette histoire avec de chouettes personnages, dans un chouette décor ! J'ai trouvé l'histoire de cette famille très touchante malgré leur choix de vie, et surtout leur caractère si différents mais tellement complémentaires.
Un film qui m'a mit du baume au coeur, qui m'a fait un peu relativisé la mort et la perte d'un proche, et qui m'a donné envie de retourner en Auvergne le plus vite possible.

Demain tout commence (2016) ★★☆☆
En voyant la bande annonce, je m'attendais à verser quelques larmes devant ce qui semblait pourtant être une comédie (un peu) dramatique. Je ne m'attendais donc pas à ce retournement de situation à la fin, qui m'a un peu chamboulé. 
Finalement, comme la plupart des films français, l'intrigue principale et les éléments les plus drôles sont tous ou presque révélés dans la BA, ce qui fait qu'il n'y a pas de grande surprise par la suite.
J'ai tout de même apprécié le duo Omar/Gloria qui fonctionnait hyper bien. Clémence Poesy, tout comme son personnage, ne m'ont néanmoins absolument pas convaincu en mère meurtrie (peuchere). Cela reste tout de même un film sympa pour le grand public (et qui vaut aussi le coup pour tous les plans/scènes à Londres !!!!)

Rogue One (2016) ★★☆☆
Surement le film le plus attendu de cette fin d'année par presque tout le monde. Je n'étais pas hypée de ouf après l'opus très bof de l'année dernière, mais j'avais tout de même hâte de le découvrir notamment car : la bande annonce et le plot donnait envie, et surtout car : un personnage féminin en tête d'affiche YAY.
Finalement, il ne m'a pas emballé plus que ça. J'ai vraiment trouvé qu'il s'agissait d'un pur produit de fan service (ce qui est le cas, non ?), qu'il suivait et reprenait le même schéma que les précédents, et du coup pas de grande surprise pour l'intrigue et le déroulement de l'action, en fin de compte.
Je dois quand même avouer que je suis toujours autant fascinée par la richesse, l'originalité et la complexité de la mythologie Star Wars. Et Rogue One m'a donné envie de refaire de nouveau un marathon (d'ailleurs je regrette de ne pas l'avoir fait avant d'aller le voir, peut-être que cela m'aurait permis de mieux l'apprécier justement ?)

Premier Contact (2016) ☆☆
Des extraterrestres qui viennent envahir la terre, moi je dis : OUI. J'adore ce genre de film catastrophe tellement parano que ça me fait plus rire qu'autre chose. Sauf que Premier Contact ça se prenait un petit peu trop au sérieux du coup ben... je me suis ennuyée. 
Je l'ai trouvé loooooong pour pas grand chose, la révélation finale arrive d'un coup et tout s'accélère pour se terminer. Révélation qui pour le coup, même si on parle d'extraterrestre, ne m'a, en plus, pas semblé rationnelle du tout...

Ballerina (2016) ★★☆☆
C'était un des films d'animations que j'attendais le plus en cette fin d'année, car déjà film d'animation et surtout pour son sujet : la danse.
Bon en fin de compte, je n'ai pas été emballé plus que ça : l'histoire est chouette, mais les graphismes sont vraiment pas top (je pense d'ailleurs qu'ils vont très mal vieillir), ils sont presque grossiers pour certains personnages, et surtout l'utilisation de musique "moderne" m'a un peu dérangée. J'aurais préféré une BO originale (sauf pour les passages de ballets), car ça ne collait absolument pas au Paris de la fin du XIXe (désolée, l'historienne en moi n'accepte pas lol).
Malgré tout, Ballerina délivre un beau message d'espoir et sur l'importance de toujours croire en ses rêves, et surtout qu'il ne faut jamais abandonner pour les réaliser. 


Ce dernier mois de l'année 2016 aura donc été marqué en découvertes, et avec en plus de bonnes surprises ! Dans mes objectifs en janvier dernier, je voulais découvrir 100 films, malheureusement je suis loin de l'avoir atteint (la faute au temps et à la motivation) puisque je n'en ai découvert "que" 66. Mais je suis plutôt contente puisque dans l'ensemble, j'ai réussi à voir ceux que je voulais en priorité, ce qui est le plus important à mon sens, non ? Le cinéma, comme toute activité, devant rester un plaisir.


En tout cas, j'ai adoré rédiger ces petites critiques et publier ces articles mensuels. 
Du coup, j'ai bien envie de continuer cette année encore, qu'en dites-vous ?

mardi 17 janvier 2017

365 new days, 365 new chances 🌸 💫

Dans mon dernier article, je faisais le bilan de mon année 2016, bilan qui a été le reflet de mon année : positif. Je vous disais d'ailleurs à la fin que je souhaitais continuer sur cette lancée pour cette nouvelle année.
Et nouvelle année rime avec grandes résolutions ! Personnellement, vous le savez si vous me lisez depuis quelques temps maintenant, je préfère plutôt dresser une liste d'objectifs, de souhaits que j'aimerais accomplir dans les 365 prochains jours.  Je trouve cela plus motivant et plus encourageant que le terme "résolutions" que je trouve un poil désuet et rébarbatif. 
Je pensais partager tout ça dans mon article bilan 2016, et finalement j'ai eu du mal à établir une liste de choses concrètes à faire et réaliser cette année. J'ai donc plutôt listé, dessiné et illustré des idées et envies qui renvoient à plusieurs trucs, qui se croisent plus ou moins, et ainsi établie des goals un peu abstrait, un moodboard, pour cette année 2017.




Explorer, voyager, ... c'est une des choses que j'ai le plus envie de faire cette année. Même si je savais déjà depuis longtemps que je voulais voyager, mes deux voyages (trois si on compte ma petite journée à Londres) ne m'ont fait que le confirmer. Bien que cela soit une grande source de stress pour moi (puisque cela me fait sortir totalement de ma routine), c'est à la fois excitant et tellement enrichissant sur bien des plans. Et j'espère vraiment pouvoir remettre ça cette année avec plein de petits séjours (dont je vous parlerais très sûrement si cela se fait).

Être créative et rester inspirer vont un peu ensemble, puisque finalement l'un ne va pas sans l'autre : pour être créatif il faut être inspirer et vice-versa. J'avais déjà commencé à me remettre tout doucement à la création à travers mon Bullet Journal, commencé début d'année dernière, et j'adore ça. Même si j'y passe du temps (un peu trop d'ailleurs), je me suis rendue compte que ça me vidait l'esprit, que je ne pensais à rien d'autres qu'à ce que je suis en train de faire. Et c'est tellement reposant.
Et pour ça, je remercie Pinterest qui est une vraie mine d'or pour trouver et puiser de l'inspiration. Je me suis créer pas mal de board justement pour me donner des idées (dessins, illustrations, mais aussi pour tenir un journal et écrire).
Dans mes objectifs de l'année dernière, je voulais me remettre sérieusement à la photographie, finalement je ne m'y suis remise que très peu. Mais maintenant que j'ai un brand new appareil, je suis plus motivée que jamais. J'ai d'ailleurs plusieurs petites idées de séries de photos (que je partagerais peut-être ici éventuellement).

Même si a priori, j'ai terminé mes études, je veux continuer d'apprendre de nouvelles choses, d'en découvrir, cela passera bien sur par les voyages, mais également par la lecture (je me suis fixée un objectif de 25 livres cette année) ou encore l'apprentissage d'une langue (j'ai très envie de me remettre à l'espagnol).
L'année passée j'ai également beaucoup négligé, notamment par manque de temps, les sorties culturelles : j'ai fait très peu d'expo, de concerts, de spectacles, etc. Et je compte bien remédier à tout ça !

Être organisée : mon bullet journal m'a beaucoup aidé à le faire mais je suis encore trop sujette à la procrastination et cela m'agace. J'aimerais aussi être plus organisée dans l'espace, c'est-à-dire ranger plus souvent ou du moins plus efficacement. Me débarrasser du superflus, ne plus en acheter pour m'encombrer. sans aller jusqu'au minimalisme pure et dure (car j'en suis incapable), j'ai très envie d'aller vers cette démarche, ou au moins d'essayer d'avoir un espace moins encombrer.

Oser, essayer toujours plus, ne pas me poser (trop) de limites c'était en partie ce que j'avais réussi à faire l'année dernière et je compte bien continuer et pourquoi pas me dépasser encore plus. Parce que je crois qu'en 2017, j'ai envie, et surtout, je suis prête à sortir de ma zone de confort. Et surtout faire ce qui me plait, être moi-même et arrêter de trop penser (comme je l'ai fais pour la rédaction de cet article lol).


Et je profite donc de cet article pour vous souhaiter (enfin) 
une belle année, pleine d'amour, de joie et de paillettes !

lundi 9 janvier 2017

What about 2016 ?

Et ça y est, nous y sommes, 2017 est arrivée et avec elle, le moment de dresser le bilan de l'année écoulée. Je ne sais pas vous, mais moi cette année 2016 je ne l'ai pas vu filer. Et pourtant, elle n'était pas forcément partie pour bien commencer...
En disant au revoir à 2015, je disais également au revoir à plusieurs personnes (notamment mon petit Berlioz qui est parti juste avant les fêtes) : sur le coup, moi qui m'attache énormément, je l'ai assez mal vécu, et finalement, un an après, j'ai réalisé que les personnes viennent et s'en vont, qu'on change et qu'il n'y a pas forcément d'explication quand on s'éloigne. Cela m'a permit de me rapprocher de certaines personnes, d'en découvrir et d'en rencontrer d'autres. Et surtout, cela m'a permit de m'écouter moi, de faire des choses avant tout pour moi.
Durant cette année 2016, j'ai réalisé qu'on avait qu'une vie, qu'elle nous appartenait et qu'il était important de la vivre comme bon nous semblait, sans se préoccuper du regards des autres, et surtout sans attendre après les autres. Car personne ne vous poussera et fera les choses pour vous. C'est à nous de nous prendre en main et de nous bouger.
Et c'est finalement grâce à cet état d'esprit que j'ai pu terminer et valider mon master. Alors qu'en début d'année, j'étais prête à tout arrêter. Je ne me plaisais pas dans mon master recherche, mon sujet de mémoire ne m'intéressait pas du tout. Mais j'ai pris une décision qui semblait un peu risqué pour certains : changer de sujet en plein milieu de deuxième année. et j'ai pu aller au bout de mon année et surtout de mon master puisque j'ai réussi à réaliser un mémoire en à peine 6 mois (mémoire qui devait se faire en deux ans, normalement) et ainsi obtenir mon bac +5.
Et c'est parce que je me disais que je pouvais le faire que j'ai réussi, notamment en trouvant des petites ou grosses motivations dans le quotidien (et aussi en pinant des phrases et messages sur Pinterest).

Ce fut par exemple le cas de mon voyage à Madrid avril, organisé par la fac, qui m'a motivé à ne pas abandonner le master si prêt du but (true story bro).
C'est d'ailleurs à partir de ce même mois d'avril que eu j'ai un déclic : tout ce que je faisais, je devais le faire pour moi. Et que je me suis dit YOLO. 

J'ai réservé mon weekend en Angleterre pour aller voir Clémentine ; je suis allée voir Mika fin mai toute seule comme une grande et je me suis éclatée ;  j'ai réussi à convaincre ma meilleure amie d'aller à la FanZone de la Tour Eiffel pour un match de la France durant l'Euro (et juste après, nous sommes allées voir les 3 Mousquetaires pour un p'tit showcase où j'ai pu voir Olivier Dion en vrai) ; bien que j'ai bossé presque durant tout l'été  sur mon mémoire, j'ai quand même réussi à partir en Auvergne et profité de mes vacances en famille ; en novembre j'ai fait découvrir Londres à ma maman, le temps d'une journée (et aussi Disney durant la saison d'Halloween).

Et en plus de tout ça, j'ai réussi à publier régulièrement sur le blog, et surtout à oser poster et parler de nouvelles choses (ce qui m'a d'ailleurs valu  mes premières sélections et Une sur Hellocoton!). J'ai arrêté de me donner des limites, en me disant que ça ne plairait pas, que je n'étais pas assez douée ou intéressante ...  Et surtout, je l'assume presque enfin IRL, mon petit blog (oui parce qu'avant cette année, j'en parlais pas du tout dans la vraie vie, j'étais un peu une Hannah Montana de la blogosphère).

En 2016, je crois que j'ai finalement appris à accepter que les choses changent. Que les bonnes choses ont une fin mais aussi les mauvaises, que rien n'est éternel.
Cela m'a permit de relativiser beaucoup de choses, de profiter encore plus de certains moments, de les vivres à fond. Et au contraire, de me dire pour les trucs moins sympathiques, que ce n'est qu'un mauvais moment à passer, que tôt ou tard, ça sera terminé.
Me détacher de l'approbation des gens, essayer de passer outre le regards des autres m'a permit de m'accepter avec mes qualités et mes défauts ("nobody's perfect you live and you learn it" comme disait une grande philosophe) et, je crois, être en paix avec moi-même. J'assume un peu plus ce que je suis, ce que j'aime, ce qui fait de moi que je suis moi.
J'ai pris conscience qu'il n'y a pas de mal à penser à soi, à être "égoïste" puisque à contrario, c'est ce qui m'a permit de m'ouvrir un peu plus aux autres et également d'apprécier encore plus la présences des personnes qui m'entourent.

Je tire un bilan personnel vraiment positif de cette année 2016 et pour 2017, je veux continuer sur cette lancée : être encore et toujours plus positive et optimiste (et savoir accepter que parfois aussi, on peut avoir des baisses de moral, que c'est normal), et me détacher, autant que faire ce peut, du négatif (sous toute ces formes, que ce soit des personnes, négatives elles-mêmes ou qui m'en apportent, ou des choses que je peux dire, faire, penser ou voir).


"When you come to a point where you have no need to impress anybody, 
your freedom, your life will begin."