lundi 28 novembre 2016

Soft and cosy

La semaine dernière, Elisa m'a fait découvrir la Petite Ceinture, une ancienne ligne de chemin de fer faisant le tour de Paris et aujourd'hui désaffectée. J'avais vu pas mal de photos sans jamais pensé que cela se trouvait finalement juste à côté de chez moi. Et j'aime beaucoup l'ambiance de ce genre de lieu où se mêle à la fois le calme et la verdure, que je pourrais retrouver dans les chemins où l'on peut aller se promener en Auvergne, et en même temps la modernité de la ville et l'industrialisation, avec les voies de chemins de fer. Et puis, bizarrement, bien que cela soit désaffectée, je n'y retrouve pas le sentiment angoissant que me procure au contraire les maisons et bâtiments abandonnées, mais plutôt un sentiment de calme et de sérénité.
C'est donc sur une partie de cette promenade que nous avons shooté ce look avec Elisa, composé de plein de nouvelles pièces toutes plus confortable les unes que les autres.


Je vous le disais cet été, je suis devenue une adepte des pantalons carottes. J'essaie de varier un peu les coupes de pantalons, car je suis lasse de mes jeans, j'ai envie de porter autre chose aussi bien au niveau de la matière mais aussi des couleurs. J'avais très envie d'un pantalon rose et j'ai shoppé celui-ci sur Asos : j'avais un peu peur que la coupe n'aille pas car il n'existait malheureusement pas dans la collection Petite et finalement, il tombe plutôt bien. Je peux le porter long ou bien comme ici, retroussé pour laisser apparaitre mes chevilles. Comme le temps s'est un peu rafraichit, je portais des petites chaussettes plumetis de chez Calzedonia.

Pour ce qui est du t-shirt, lors d'un de mes nombreux passages chez Pull&Bear, je n'ai pas pu m'empêcher de craquer sur celui ci avec ses rayures et sa coupe un peu large (tout ce que j'aime donc). 
Compte tenu de ma petite taille, j'avais du mal à trouver LE gilet beige un peu loose qui tombait bien sans être trop long, qui soit confortable et cosy, et qu'on voit un peu partout. C'est finalement sur Urban Outfitters que j'ai trouvé celui-ci, qui plus est en promo. Il est super confortable, un peu léger, mais comme je ne suis pas une grande frileuse, c'est exactement ce qu'il me fallait.

Je cherchais un sac sceau depuis un moment, j'avais même dans l'idée en début d'année de m'offrir un Lancaster (oui, rien que ça), mais les prix m'ont refroidi, tout comme le fait que toutes leur maroquineries soient en cuirs puisque j'essaie, dans la mesure du possible de ne plus en acheter. J'ai découvert celui-ci grâce à Tokyobanhbao qui en avait parlé à la rentrée dans un de ces articles (ici). Comme il correspondait pile à la forme que je recherchais, et qu'en plus à ce moment il était en promo, je n'ai pas longtemps hésité avant de me le commander sur La Redoute. J'avais peur qu'il soit trop petit, mais j'arrive à rentrer tout mon bazar dedans. Et il a beau être en cuir synthétique, il ne fait absolument pas plastique, et me semble, pour l'instant, de bonne qualité.

Niveaux accessoires, on retrouve un pin's, comme toujours, et cette fois c'est une petite Marie des Aristochats en style chibi qui, avec le rose de ses rubans, rappelait mon pantalon. A mon poignet, je porte une petite montre Asos que j'aime beaucoup : ayant des petits poignets, j'ai du mal à trouver des montres qui ne sont pas énormes et celle-ci a juste la taille qu'il faut. Elle est en plus hyper mignonne avec son petit chien dans le cadran. En collier, j'avais opté pour un chocker acheté chez Primark dans un lot de plusieurs et celui-ci est surement mon préféré de tous avec son pendentif et sa petite chaine dorée : il est discret tout en étant un peu original.
Et à mes pieds, mes Nike que je ne quitte plus et que je ne vous présente plus.

Un petit look tout simple, tout cosy et tout doux, hyper confortable comme je les aimes, avec ce qu'il faut d'accessoire pour donner une touche un peu perso à cette tenue.


Tee - Pull&Bear Gilet - Urban Outfitters
Pantalon - Asos ◇ Basket - Nike ◇ Chaussettes - Calzedonia
Sac - La Redoute Montre - Asos
Pins  - Disneyland Paris ◇ Choker- Primark

Merci à Elisa pour les photos, et pour la découverte de cette jolie promenade ♡

vendredi 25 novembre 2016

TAG - Emotions en séries

Bien longtemps que je n'avais pas posté de tag mais Clémentine m'a tagguée dans un de ces articles (ici), et je l'ai trouvé vraiment chouette puisqu'il s'agit de parler de séries, choses que je fais très rarement ici alors que pourtant j'en regarde pas mal. Le principe est assez simple (en théorie, en pratique c'est autre chose), il faut associer une série à une émotion !

LA JOIE - FAIS PAS CI FAIS PAS CA

Ma petite série préférée que j'attends tous les ans avec impatience. J'adore l'ambiance conviviale et familiale de cette série qui traite de sujets d'actualités et dans l'air du temps, mais toujours avec humour et dérision. Je crois que je ne m'en lasserai jamais, j'ai beau connaitre les intrigues et certains dialogues et scènes par coeur, Fais Pas Ci Fais Pas Ca arrive toujours à me faire rire ou pleurer dès que je me fais un petit rewatch. J'aime beaucoup trop cette série (et encore plus depuis qu'ils ont enfin tourné un épisode à Disneyland) car Fais Pas Ci Fais Pas Ca, c'est que de la joie !


LA TRISTESSE - DOWNTON ABBEY

Downton Abbey est l'une des séries devant laquelle j'ai le plus pleuré (avec Supernatural, je pense) : c'est une série forte en émotion, surtout quand on a tendance, comme moi, à s'attacher aux personnages. Quand je repense à certains épisodes, certains évènements de la série, j'ai toujours un petit pincement au coeur. Bien que cette série m'ait plusieurs fois brisé le coeur, elle m'a aussi également fait versé beaucoup de larmes sans pour autant que cela soit triste. C'est juste que je suis très émotive, et comme je vous disais, je m'attache facilement aux personnages, donc forcément je chiale au moindre de trucs.

LA COLERE - GIRLS

Rien que le fait d'évoquer cette série ici m'énerve : j'ai beau avoir essayé de m'accrocher, de regarder plusieurs saisons, impossible pour moi d'accrocher à cette série. Et si seulement c'était que ça, mais non. En fait, je ne comprends même pas le but de Girls, je ne comprends pas ce qu'à voulu faire Lena Dunham à part un show dans lequel elle nous montre à quel point elle se (sur)keaf. Je n'ai rien contre les gens qui s'aiment, qui s'assument, au contraire, j'aurais trouvé ça hyper cool que la série traite de ça, mais non, c'est juste le "Lena Show", c'est creux et sans intérêt. Pour moi, cette série est un grand non.

LA PEUR - SUPERNATURAL

Je n'aime pas avoir peur, donc je suis pas du genre à regarder des trucs qui me font peur. Sauf Supernatural, mon petit guilty pleasure depuis plusieurs années maintenant. Les premières saisons sont vraiment flippantes, même en ayant vu et revu les épisodes, elles me fichent toujours autant la trouille. Elles sont vraiment sombres et pleines de monstres et autres démons, et moi il m'en faut peut pour me faire peur (surtout quand il s'agit de trucs surnaturels). Je regrette un peu (beaucoup) d'ailleurs que le côté sombre des intrigues ait été mit de côté dans les dernières saisons.


LA NOSTALGIE - PARKS AND RECREATION

Beaucoup de séries me manquent, j'ai donc eu un peu de mal à n'en sélectionner qu'une. Finalement j'ai choisi Parks and Recreation parce que c'est vraiment la série que j'aurai pu regarder encore et encore. Elle me manque d'autant plus dernièrement, j'aurais adoré voir Leslie fangirlé et supporté son modèle de toujours dans le contexte des élections américaines.
Je suis d'ailleurs tellement nostalgique de cette série que j'ai décidé de me faire un rewatch et : best idea ever.

LA SURPRISE - MASTERS OF SEX

Je vous en avait fait tout un article l'année dernière après avoir dévoré les deux premières saisons tellement j'avais été agréablement surprise par Masters of Sex. Un an plus tard, je maintiens mon idée que cette série est une vraie petite pépite que je ne regrette pas d'avoir commencé. Aussi bien sur le fond, que sur la forme, Masters of Sex est une réussite. Les problématiques soulevées font, de plus, tristement écho à notre actualité, et j'adore la façon dont elles sont traités, toujours avec beaucoup de retenu et de bienveillance (pour lire mon article à son propos : ici).


LA CONFUSION - COMMUNITY

Pour Community, je suis passée de l'adoration à la confusion totale. J'adorais le côté complètement barré et décalé de la série, qui se moquait gentiment d'un peu de tout ce qui concernait la Pop Culture. Et puis, après la saison 4 c'est partie complètement en cacahuète, : les épisodes et gags ne me faisaient plus rire, j'ai eu l'impression que Community devenait une caricature d'elle même ce qui m'a énormément déçue de la part d'une série qui faisait pourtant partie de mes préférées.


Normalement, je dois tagguer 7 personnes à mon tour pour répondre à ce tag, malheureusement la plupart des personnes que je connais y ayant déjà répondu, cela me semble être un peu compliqué... Je vais néanmoins tagguer : Tinhy, Justine, Marine, RaphaëleMargaux ainsi que Mathilde, si ça leur tente de répondre à leur tour !

mardi 15 novembre 2016

Muffins d'automne aux butternut, miel et épices

L'automne est la saison des citrouilles et autre potirons mais également des courges qui sont souvent utilisés pour les soupes et veloutés. Mais on peut également les cuisiner pour en faire des desserts, comme par exemple la célèbre Pumpkin Pie. Dans cette recette, pas de tarte ni de velouté, mais de la courge butternut dans des muffins.
Lorsque j'étais dans ma folie cupcakes, il y a 3 ou 4 ans, je voulais en faire pour chaque occasion et j'avais donc cherché une recette automnale. Dans un de mes livres de recette (source : Cupcakes colorés à croquer, Johanna Farrow, Marabout), j'étais justement tombée sur une qui utilisait du butternut, c'était donc parfait. 
Cette année, j'avais donc très envie d'en refaire mais en testant un glaçage type carrot cake (au niveau des saveurs du gâteau, cela s'en rapproche pas mal) et puis, finalement, la recette du muffin, qui sent bon l'automne et les épices, se suffit à elle-même : pas besoin de glaçage pour les apprécier. Les muffins sont, en plus, vraiment simple à réaliser !


POUR 12 MUFFINS :

• 100g de courge butternut
• 125g de beurre demi-sel
• 150g de farine à levure incorporée
• 50g de sucre roux ou blond
• 2 oeufs
• 9 cuillères à soupe de miel liquide
• 50g de flocons d'avoine
• Une demie cuillère à café de levure
• 2 cuillères à café de mélange de quatre-épices
• Une demie cuillère à café de cannelle

1. Commencez par mélanger les ingrédients secs : la farine, le sucre et la levure. Ajoutez ensuite le beurre (préalablement fondu), les oeufs, le miel ainsi que le mélange de quatre-épices et la cannelle. 
2. Râpez le butternut avant de l'incorporer à la pâte.
3. Garnissez votre moule à muffins de caissettes en papier avant d'y répartir la pâte.
4. Faites cuire vos muffins 25 à 30 minutes dans un four préchauffé à 180°C (suivant la puissance de votre four, 20 minutes peuvent suffire).


Vous pouvez manger vos muffins encore un peu tièdes ou les laisser refroidir complètement. Ils se conservent plusieurs jours dans une boîte hermétique et sont parfaits pour accompagner un thé ou un café à l'heure du goûter !

samedi 12 novembre 2016

London Wishlist

Mardi 15 novembre prochain, je retourne à Londres le temps d'une journée. Ma maman avait très envie de visiter la capitale anglaise, et nous avons profité d'une super vente privée Eurostar qui nous permettait de faire l'aller-retour dans une même journée pour 44€ : autant dire, une aubaine. 
Nous y allons surtout pour nous promener mais également faire du shopping, car en une journée, nous n'aurons pas vraiment le temps de visiter grand chose.
J'ai donc fait un peu de repérage sur les sites internets des boutiques qui m'intéressent pour ainsi ne pas perdre trop de temps sur place.

Rainbow Cross Candy Bag, SKINNYDIP LONDON - Lors de mon week-end en Angleterre en mai dernier, Clémentine m'avait fait découvrir Skinnydip, cette boutique plein de trucs licornes, holo, pailletés, autant dire le paradis pour moi. Et j'avais flashé sur ce sac arc-en-ciel, je n'avais néanmoins pas cédé à la tentation. Mais 6 mois plus tard, il me fait encore rêvé donc je pense craqué cette fois-ci (en même temps il est vraiment trop joli, et trop parfait).

2016 13" Laptop Case, SKINNYDIP LONDON - J'ai aussi craqué sur cette pochette d'ordinateur pailletée de toutes les couleurs. J'en ai une mais je ne la trouve pas pratique pour glisser dans un sac, et surtout, elle claque beaucoup moins que celle-ci, qu'on se le dise (j'aime aussi beaucoup la version rose gold ici).

Autumn Tea Loose Leaf TeaHARRODS - Un des endroits où ma mère à le plus hâte d'aller c'est chez Harrods, notamment pour leur fameux Christmas World, et je vous avoue que moi aussi. Bien que le magasin soit immense et qu'on ne pourra pas le faire en long, en large et en travers, j'adore leur corner dédié à leur marque. Il y a plein de jolies choses et des souvenirs plutôt chouette, notamment niveau food. J'adore leur confiture mais cette fois, je me laisserais bien tenter par un de leur thé, en particulier ce mélange qui m'a l'air plutôt bon et parfait pour la saison (canneeeeelle). Et la boîte est vraiment trop belle.

Speedy Quick Dry Nail Paint, BARRY M - En mai dernier, j'avais profité de mon passage à Londres pour tester les vernis de la marque Barry M. En plus d'être cruelty free et avoir un prix abordable, ils sont vraiment top niveau tenue et application. Je pense donc refaire un petit stock (ils ont en plus sorti une collection de vernis à paillettes !!!!!!!)

Showgirl Extra Voluminasing Mascara, BARRY M - Comme je suis très contente de leurs vernis, j'ai très envie de tester leur cosmétique, notamment ce mascara. J'ai lu plusieurs revues positives à son propos, et j'arrive en plus bientôt au bout de celui que j'utilise actuellement (surtout que Boots fait en général des promos pour l'achat de plusieurs produits d'une même marque donc autant se faire plaiz').

Shimmer Chocker Necklace & Black Studded Chocker Necklace, URBAN OUTFITTERS - Aller à Londres c'est aussi et surtout l'occasion de faire du shopping dans des enseignes que nous n'avons pas en France comme Topshop ou Urban Outfitters. J'espère surtout y trouver des petits accessoires notamment des chockers parce que j'aime beaucoup trop ça. J'en ai repéré quelques uns sur le site d'UO : le pailleté, qui sera parfait pour les fêtes de fin d'années (et pour tous les jours en fait), ainsi que celui avec des studdes qui le rend subtilement original. 

Knotted Ring, URBAN OUTFITTERS - Toujours chez UO, j'ai craqué sur cette bague en or rose très fine, et c'est exactement le genre de bijoux que je recherche en ce moment.


J'aimerais également trouver des petits pins et éventuellement des livres si on passe devant une petite librairie. 
Dans tous les cas, il me tarde de retourner à Londres et voir les décorations de Noël, puisque ça sera la première fois que j'y vais à cette période. Et surtout, j'ai très très hâte de faire découvrir la ville à ma maman.

lundi 7 novembre 2016

MONDAY SHADOW CHALLENGE : Vieux rose

Je n'ai pas résisté à l'envie de participer cette semaine encore au Monday Shadow Challenge puisque ce lundi, c'était le vieux rose qu'il fallait utiliser. Et je vous en avais parlé lors de ma première participation au MSC, le rose est une des couleurs que je préfère (avec le marron) pour me maquiller. Le rose, à la fois simple et discret, permet d'illuminer et agrandir le regard. Après le rose bonbon, je vous propose donc un maquillage plus discret tout en vieux rose.


Ma routine teint n'a pas changé des précédentes semaines, j'ai juste décidé aujourd'hui d'y ajouter la base de teint ZAO que j'ai eu dans ma box vegan. Je vous laisse donc (re)lire celle que j'avais fait pour le MSC Champagne (qui est donc la même) ici.

Passons aux yeux à présent. Sans surprise, je n'ai utilisé que ma palette Too Faced Chocolate Bonbons que je ne vous présente plus (plus je m'en sers, plus je me rends compte que je peux vraiment tout faire comme make up avec). Je suis partie un peu comme pour le MSC Rose bonbon finalement, puisque j'ai commencé par appliquer, après ma base, Divinity sur toute ma paupière mobile et immobile. J'ai ensuite utilisé la jolie teinte Sprinkles pour faire tout la moitié de ma paupière mobile, du milieu jusqu'à l'extérieur, que j'ai ensuite accentué légèrement avec Cotton Candy dans le creux et le coin externe. Pour vieillir tout ce rose, j'ai utilisé Café au lait, toujours dans le creux et le coin externe, en blendant bien tout ça, avant de terminer par une pointe d'Almond Truffle pour intensifier et donner de la profondeur à mon maquillage. Et puis j'ai estomper le tout pour faire un joli dégradé sans démarcation. 
Pour donner un peu de lumière à mon regard, j'ai appliquer Satin Sheets en creux interne ainsi que sous l'arcarde sourcilière. Et j'ai utilisé une fois de plus Bordeaux et Malted mélangé en ras de cils inférieur (je me sers également de ce mélange pour mes sourcils d'ailleurs!)
J'ai ensuite fait un joli trait d'eye-liner avec mon liner noir de chez Zao avant d'appliquer mon mascara sur mes cils supérieurs (uniquement).

Et comme toujours, on termine par les lèvres avec cette fois un Soft Matt lipbalm de chez Hema en teinte n°2 que j'adore. J'en ai deux, et j'aime vraiment leur texture crémeuse qui ne dessèche pas les lèvres et qui arrivent tout de même à laisser un rendu matte !


Je me suis une fois de plus bien amuser à réaliser ce make up (qui je pense est plus dans le thème cette semaine contrairement à lundi dernier). Il m'a permis de tester de nouvelles teintes et combinaisons de ma palette et également de dompter un petit peu plus le liner (même si ce n'est pas encore gagné).


Et vous alors le rose, ça vous inspire niveau make up ?

vendredi 4 novembre 2016

Les films du mois #9 - Octobre

Malgré ce que je vous disais dans mon précédent article sur les films du mois (ici), j'ai tout de même réussi à trouver un peu de temps et surtout de motivation pour aller au cinéma durant le mois d'Octobre. Rien de bien folichon encore niveau sorties, et rien qui ne m'a pas transcendé plus que ça.


Kubo et l'Armure Magique (2016) ★★☆☆
N'ayant lu que de bons retours sur ce film d'animation, j'étais très curieuse de le découvrir. L'univers est très poétique, et nous transporte directement au Japon. Bien que l'histoire était très touchante, j'ai trouvé la fin un peu abrupte. La révélation arrive un peu comme un cheveux sur la soupe, sans vraiment d'explication, pour terminer le film. 

Juste la fin du monde (2016) ☆☆
Bon. Je n'arrive vraiment pas avec Dolan. Si ces films sont indéniablement esthétiquement très beaux, les histoires sont quant à elles très particulières. Et malheureusement, je n'y suis absolument pas réceptive. Après avoir été très peu emballée par Mommy, Juste La Fin du Monde m'a laissé de marbre. Je n'ai pas franchement détesté mais qu'est ce que je me suis ennuyée (au point de somnoler devant). Rien ne m'a touché, ni l'histoire, ni les personnages de ce huit clos qui nous laisse sur notre faim.

Bridget Jones Baby (2016) ★★
Quelle surprise ! Je ne suis absolument pas fan de Bridget Jones (je ne suis pas sûre d'avoir vu le premier film en entier et je n'ai jamais regardé le second), mais j'ai adoré ce troisième volet. J'ai passé un bon moment devant et j'ai beaucoup rigolé. C'est un réel feel good movie bourré de messages positifs (et féministes) !

Cigognes et Compagnie (2016) ☆☆
Plus d'une semaine après avoir vu ce film, je ne sais toujours pas s'il est complètement génial ou complètement pété. C'est clairement un film d'animation qui s'adresse au plus jeune. Il y a du bon, il y a du drôle et du farfelus. Mais il y a aussi des trucs qui m'ont clairement gêné : particulièrement l'instinct maternelle naturellement ancrée dans chaque fille, et aussi l'espèce de relation suggérée hyper chelou (et zoophile ?) entre une cigogne et un humain... L'histoire m'a aussi pas mal rappelée Monstres et Cie, et même si j'ai parfois rigolé, pas sûre de le recommander.

Miss Peregrine et les enfants particuliers (2016) ☆☆
Et pour finir le mois d'Octobre, quoi de mieux qu'un bon Tim Burton. Enfin, si seulement... Malheureusement, on ne retrouve ni Tim Burton ni même l'esprit du livre (que j'ai lu cet été) dans ce film. Je l'ai trouvé long, très long, j'avais l'impression qu'il ne décollerait jamais. Et alors la fin, n'en parlons pas. Je l'ai trouvé complètement pété, tout comme les libertés prises par Burton par rapport au livre. Si au moins on avait retrouvé sa marque de fabrique comme il savait si bien le faire, comme ce qu'il a fait pour Charlie et la Chocolaterie, entre autre. Mais non, on pourrait presque croire que c'est un réalisateur inspiré de l'univers de Burton qui a réalisé ce film là. C'est dommage car il y avait vraiment moyen de faire un truc sympa. 

Décidément, après un mois de septembre décevant, les films d'octobre le sont tout autant. Et le mois de novembre ne s'annonce guère meilleur. Alors à défaut de découvrir de nouveaux films en salle, il faut vraiment que je rattrape mon retard ciné de cette année. Surtout que j'en ai loupé pas mal que j'aimerais beaucoup voir.