mercredi 31 août 2016

Les films du mois #6 - Juillet

Je suis partie fin juillet/début août, histoire de couper un peu et de changer d'air, le blog et moi-même avions donc pris quelques vacances bien méritée ! Et à mon retour mon mémoire m'a occupé tout le reste du mois d'août.
C'est donc, avec un peu de retard, que je reviens enfin pour le désormais habituel "les films du mois". Moi qui pensait passer une bonne partie du mois de juillet dans les salles obscures, finalement je n'y aurai pas été si souvent. Tout d'abord car il a été plutôt bien chargé et aussi et surtout, car finalement il n'y a pas eu énormément de sorties intéressantes (d'un point de vue personnel, bien sur).



Alice de l'autre côté du miroir (2016) ★★★☆☆
J'ai trouvé cette suite d'Alice assez sympathique, pas folle mais j'ai passé un bon moment. J'ai bien aimé le fait qu'on en sache plus sur la Reine de Coeur, sur sa relation avec sa soeur. Le fait qu'Alice s'affirme en tant que femme et se fasse une place à une époque très masculine était très appréciable également : cela prouve que l'on peut avoir beaucoup d'imagination, être un grande rêveuse sans pour autant être ignorante, naïve et manipulable.

L'Âge de Glace 5 : Les Lois de l'Univers (2016) ★★☆☆ 
Je n'avais aucune attente pour ce cinquième film des aventures de Sid, Many et Diego, et heureusement. Ce n'est peut-être pas le film de trop, mais il faut vraiment arrêter de tirer sur la cordes. Les gags et blagues sont vus et revus. Les scénaristes n'arrivent plus à se renouveler. Et alors autant, humaniser les animaux ne me dérangent pas, autant leur donner (imposer) des codes sociaux propres aux humains, c'est : non. Toute cette histoire de mariage, de vouloir absolument être en couple m'a beaucoup dérangé. J'aurai bien aimé que Sid, ou à la rigueur Diego se suffisent à eux même, surtout que leurs relations amoureuses n'apportent vraiment rien à l'histoire : elles sont uniquement là parce que finir seul c'est inconcevable, même pour un paresseux, vous comprenez.
J'ai par ailleurs trouvé le personnage de Many et également celui de sa fille absolument détestable dans ce film. Et puis Scrat et sa noisette, je crois qu'on a compris, et personnellement ça fait plusieurs film que ça ne me fait plus rire..
Point bonus quand même pour le retour de Buck !

Juillet-Aout (2016) ★★★☆☆ 
Une comédie française que j'ai trouvé très sympathique et qui m'a donnée hâte de partir en vacances. 

Independance Day (1996) ★★☆☆
Je dois vous avouer que j'ai regardé ce film uniquement pour ne pas être totalement larguée avant d'aller voir la suite. Et je n'ai pas franchement été emballé, je l'ai trouvé très long (sûrement aussi car j'ai regardé la version longue lol), j'ai rapidement décroché. Et puis ce genre de film à base d'invasion extraterrestre, mais bon heureusement que les Etats-Unis sont là pour nous sauver tous hein !!! c'est du vu et revu. C'est vraiment lassant ce type film propagande et de mise en avant du patriotisme américain.

The Scandalous Lady W (2015) ★★★☆☆
J'ai enfin pris le temps de regarder mon DVD ramené de Londres, et je dois dire que j'ai bien aimé mais sans plus. Natalie Dormer est une fois de plus époustouflante dans son rôle, l'histoire est intéressante, le point de vue et l'angle adoptés sont top, mais pourtant ça ne m'a pas emballé outre mesure. Je le recommande néanmoins pour en apprendre plus sur ce personnage historique qu'est Lady Worsley, et que Natalie Dormer interprète à merveille. 

Independance Day : Resurgence (2016) ★★★☆☆
Après avoir regardé le premier film Independance Day, je ne m'attendais pas à grand chose. Ma principale motivation était Liam Hemsworth (oui, j'aime beaucoup trop les frères Hemsworth ET ALORS), et finalement c'était plutôt pas mal. J'ai passé un bon moment, mais bon il reprend les codes des films catastrophes américains précédent qui ne sont là que pour glorifier les Etats-Unis, on sait parfaitement comment cela va se terminer, une fois de plus. 

Et comme tous les ans, les films qui m'intéressent le plus sortent la dernière semaine de juillet et/ou début août soit la période durant laquelle je suis en vacances. J'espère donc que la plupart seront toujours à l'affiche !

mercredi 3 août 2016

I got sunshine in my pocket

Je ne vais pas vous mentir en vous disant que je vais vous présenter un petit OOTD estival, avec une peau hâlée et des lunettes de soleil prit en photos en bord de piscine. Non. À Paris l'été semble bel et bien arrivé mais ça reste Paris : on est jamais sûr de rien, mais c'est pour ça qu'on l'aime, notre chère capitale. Donc pas de look spécial "Paris Plage" mais un petit look très simple et plus léger qu'il n'y parait pour flâner dans les rues parisiennes ensoleillées.


Il y a quelques mois de ça, je me suis prise d'un amour pour les pantalons carottes. Bien que je vous disais dans mon précédent article look (ici) que je portais un peu plus souvent des jupes/robes et des shorts, j'ai encore du mal à être totalement à l'aise à l'idée de montrer mes jambes, particulièrement en été, où le port de collants est prohibé. Mais, avec le retour des beaux jours, je n'avais pas envie de mourir de chaud dans mes jeans. Je me suis donc tournée vers la coupe carotte, pour leur légèreté mais aussi et surtout, pour leur confort. Grâce à ces pantalons, j'ai l'impression d'être en pyjama : le rêve un peu ! Et puis, ils sont plus facilement portables que je ne l'aurai cru. J'avais dans l'idée que cela faisait "sac à patate" et en fait non : ils peuvent aussi bien être portés de façon casual, avec une paire de baskets par exemple, ou  de façon un peu classe, pour une soirée.

C'est notamment le cas de celui je porte ici, de façon décontractée, et qui vient de chez Asos : il est noir, tout bête avec un effet drapé devant, et petit détail qui a toute son importance : il a des poches ! Je l'ai associé a un tee blanc H&M loose basic, ainsi qu'à ma veste en jean, toujours de chez H&M, parée de quelques pin's et badges.

J'ai trouvé mes chaussures durant ces soldes chez Gemo par le plus grand hasard. Je n'avais pas du tout prévu d'y aller et encore moins d'acheter quoi que ce soit mais j'y ai accompagner ma mère et j'ai eu le coup de coeur en les voyant. Elles ont une semelle orthopédique type Birkenstock, elles sont donc super confortables en plus d'être souples, mais c'est surtout à leur couleur rose gold que je n'ai pas pu résister bien longtemps.

Au niveau des accessoires, en plus de mes pins qui ne quittent jamais ma veste, j'ai ressorti un collier H&M que je vous avais déjà montré ici et qui, je trouve, habille plutôt bien le décolleté sans trop le charger ; et pour finir, mon sac à main Paquetage (emprunté à ma maman) dont je ne me sépare plus.


Tee - H&M ◇ Pantalon - Asos Petite
Veste - H&M ◇ Chaussures - Gémo 
Collier - H&M ◇ Sac - Paquetage (vintage)
Pins & Badges - Disneyland Paris, souvenir de Londres et The Body Shop

Un grand merci à Elisa pour les photos